Veronique Georis, Couleurs Livres, Amos, 2009

Dans la rue, ils participent au sentiment d’insécurité de certains adultes. A l’école, ils perturbent ou ils tuent le temps. Ils ont entre quinze et dix-sept ans, ils sont en obligation scolaire mais ne trouvent pas d’école qui les accueille, ils ne peuvent pas travailler sans le statut d’étudiant, d’apprenti ou de stagiaire. Ils sont “nulle part”. Ils se qualifient quelquefois d’élèves libres, c’est le nom que donnent les écoles aux mineurs désinscrits pour cause d’absentéisme.

Quel est le vécu réel de certains de ces jeunes, au-delà des stéréotypes du décrochage scolaire ? Les travailleurs sociaux d’un service AMO ont créé en collaboration avec un CEFA un espace pour se poser, réfléchir à l’avenir, entre la rue et l’école. Ils se posent un instant mais ils ont tellement de choses à nous dire…

prix: 9 euros