Auteur: Francis Tilman. Article paru dans La Revue Nouvelle N°11-12 – Nov.-Déc. 2014, pp. 37-43


 

À la différence des années 1970, les jeunes ont acquis davantage de liberté, mais ils sont majoritairement étudiants ou chômeurs plutôt que travailleurs. Les nouveaux dispositifs d’insertion professionnelle créent un profond malaise identitaire chez eux d’autant que cette crise sociale est gérée par l’individualisation, renvoyant aux jeunes toute la responsabilité de leur situation.

lire l'analyse en PDF